Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, nature et découverte de la Jordanie ...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde!

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

Le mot du mois : 7 expressions à connaitre en Jordanie

Aujourd’hui, c’est le discount de la rentrée. Familyinjordan vous propose donc non pas un, ni deux, ni même cinq, mais 7 mots du mois pour le même temps de lecture ! (ce faisant, je me complique la tâche pour le mois prochain..). Beaucoup semblent en ce moment préparer un prochain voyage en Jordanie à en voir les demandes sur notre page facebook 🙂. Voici  donc 7 expressions à connaitre en Jordanie!

« In sha allah »

keep calm in sha allah

L’incontournable mot que vous entendrez en permanence dès que votre conversation portera sur quelque chose devant se dérouler dans le futur. L’équivalent français étant « à la grâce de Dieu », même si la phrase signifie étymologiquement « si Dieu veut ». Pour beaucoup içi, comme seul Dieu est omniscient et omnipotent et intemporel, seul lui peut être garant de ce qui se passera (ou pas) dans le futur. Il s’agit donc à la fois d’une précaution oratoire et d’une marque de respect.

Quand l’utiliser : sauf à être musulman, vous n’avez pas vraiment besoin de l’utiliser de votre propre chef, sauf si vous voulez montrer que vous avez une approche culturelle.

« Ma sha allah »

Masha-Allah-God-Will-Symbol-4-Decal-Sticker

C’est l’inverse temporel…Signifie que « Dieu l’a voulu », et exprime plutôt la reconnaissance et la joie. Dans les conversations, l’expression a plutôt une connotation positive. Lorsque vous expliquerez par exemple que vous avez 3 enfants, dont une petite fille de 2 ans, lorsque vous dites que vous êtes fraîchement papa/maman, on vous coupera la parole avec un grand sourire en s’exclamant « ma sha allah ». L’expression est aussi connotée philosophiquement : on va trouver « ma sha allah » sur les stickers grand-format de voitures ou de camions. Dieu l’a voulu, y compris en cas d’accident de la route….Philosophique, presque Nietzschéen, non? 🙂

Quand l’utiliser: lorsque vos hôtes vous parleront de leurs enfants, ou de naissances…Parce qu’il faut toujours se réjouir pour les enfants !

a3tik al3fia  / allah 3 fik

Bedouin greetings
Bedouin greeting –   credits : reawakening the Past by Kelvin Bown

(le « 3 » correspond à une lettre francisée en arabe. Pas de chance, c’est la plus difficile à prononcer. Un bon début peut être de faire un peu comme si vous vous racliez la gorge en fin de bronchite. Si, si , je vous assure)

Littéralement « Je te donne la santé », ce à quoi, on répond « Dieu est chez toi ». Vous l’entendrez 50 fois par jour en Jordanie. Il n’y a pas vraiment d’équivalent en français. Vous pouvez entendre cette expression quand quelqu’un arrive, quand il repart, quand vous croisez quelqu’un dans la rue… Usez-en et abusez-en, c’est un peu plus fouillé que le simple « salam3aleikoum! » que tout le monde connait!

Kifak / shou akhbarak  / shlounak ?

(le kh se prononce comme le « j » espagnol..)

C’est la série des « comment ça va », et c’est du vrai argot d’ici. Les arabes s’assurent souvent et avec insistance de l’état de santé des autres. Le « salut, ça va? » de la machine à café, sans écouter la réponse,  est une vue de l’esprit, du moins entre bédouin, et prendre des nouvelles est assez protocolaires. La seule phase des bonjours formels dure déjà un petit moment. A ce propos, le terme « faire des salamalecs » vient bien sûr de l’arabe « salamalei3koum », littéralement « la paix soit sur vous ».

Après le premier bonjour, il est donc temps de s’enquérir de l’état de santé de son ami, et la série de question se pose bien dans cet ordre précis !

  • kifak? (comment vas tu)….
  • shou aghbarak? (quelles sont tes nouvelles)….
  • chlounak ? littéralement : quelle est ta couleur? on dirait en français : « la forme? »)

Un prudent « alhamdulillah » (louanges à Dieu) en guise de réponse à chacune des questions devrait suffire…:-). Et votre hôte vous le répétera à son tour, car il est très conseillé de répondre à un hamdullilah par un autre…:-)

SaHtein

cahscv7xiaakawb.png

(le H se prononce en expirant par les poumons, comme si vous vouliez créer de la buée sur une vitre. C’est une lettre en arabe)

Signifie littéralement « 2 santés ». Mais s’utilise également comme le « santé » de nos contrées ! Oui, il est aussi permis de trinquer ici, sans aucun souci. Se dit aussi avant de manger, on n’est pas obligé que de boire, hein.

Boukra

« Demain », en dialecte levantin. Là, les choses peuvent se compliquer en approche culturelle. Si vous vous renseignez sur un horaire de bus , ou de bateau, on pourra vous répondre « boukra », complétée de l’heure dite. Mais vous entendrez parfois « boukra, in sha allah ». Là, ça peut se compliquer :-). Cela peut tout simplement signifier que votre interlocuteur est religieux et qu’il marque son respect devant Dieu, seul maître de l’avenir… Mais, plus rigolo (ou pas), cela peut aussi vouloir signifier une certaine circonspection devant le futur.Voire, signifier en termes polis que la chose évoquée est loin d’arriver demain: ça s’appelle botter en touche, ou alors dit differemment: « ça arrivera quand les poules auront des dents… »

Et d’ailleurs, quand on vous sollicite sur quelque chose qui ne vous intéresse pas, un « boukra, in sha allah » tout sourire permet de faire comprendre sans détour mais en finesse, que vous n’êtes pas disposé(e)  à le réaliser…

Ahlan wa sahlan

imagescab4byxk6

Welcome, « Bienvenue! Ici, on ne vous dira jamais que vous n’êtes pas le / la bienvenu (e). Au contraire, on vous servira du « famille et plaine » (sens littéral de « ahlan wa sahlan ») à toutes les sauces…les bédouins seraient-il humanistes?

Peut-être, mais la tradition d’accueil relève aussi et surtout d’une obligation historique et culturelle…Car dans le désert, qui pourrait se voir refuser l’hospitalité? Ici, il en va réellement de la vie ou de la mort des gens, par 50° l’été, sans eau…

La tradition d’accueil peut se voir compléter d’autres règles, plus énigmatiques les unes que les autres (voir ici notre article sur les traditions bédouines), mais aujourd’hui, retenez simplement le sourire éclatant de votre hôte lorsqu’il vous accueillera par un tonitruant « Ahlan wa sahlan fil Urdun » ! 🙂

 

Enjoy, comment, and share ! 🙂


Follow us in social medias
Advertisements
Publicités

2 Replies to “Le mot du mois : 7 expressions à connaitre en Jordanie”

Un commentaire? Une question? C'est par ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous aussi sur Facebook!

 

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :