Advertisements

DISCOVER JORDAN #Family in Jordan

Blog Voyage & Nature en Jordanie...Blog on Jordan...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde!

DISCOVER JORDAN             #Family in Jordan

Notre FAQ sur le tourisme en Jordanie : les réponses à vos questions !

Quand venir en Jordanie? Comment s’habiller? Comment se déplacer ? Est-ce dangereux? Faut-il visiter Amman? Quels sont les bons plans? etc, etc….Non, vous n’êtes pas tout (e) seul(e) à vous poser ce type de questions! Nous avons donc décidé de faire une FAQ sur la Jordanie , en collectant les questions les plus fréquentes que nous recevons par message ou sur notre page facebook…Cet article sera donc évolutif et nos réponses ne reflètent que notre point de vue !

A quelle saison venir?

Les meilleures saisons sont l’automne et le printemps. Les vacances de la Toussaint et de Pâques sont particulièrement prisées. On vous recommande l’automne (même s’il y a plus de monde) car les soirées sont encore longues et les températures notamment du soir agréables. Pâques est plus incertain mais c’est à partir de mars à mai (selon les années) que les températures redeviennent agréables notamment le soir. N’oubliez pas que Pétra, Amman, Jerash sont en altitude. Et n’oubliez pas non plus qu’en ce moment, le mois de Ramadan se situe au printemps: ce mois particulier « avance » chaque année d’une dizaine de jours dans le calendrier grégorien. Or, soyons clair, le Ramadan a un impact certain ( voire, un impact certain, hum) sur la vie des Jordaniens…et donc des voyageurs. Pour en savoir plus, se référer à notre article consacré au tourisme durant le Ramadan!


A quelle saison ne pas venir?

Ahah, me direz vous… ben, les autres saisons! Et bien…pas forcément, en fait! En 2 ans de vie ici, nous avons pu visiter les recoins de la Jordanie en toute saison, à condition de prendre certaines précautions… L’hiver est froid : Amman et Pétra sont à 900-1000m d’altitude et voient de la neige presque à chaque hiver… Avec le wind-chill (car il y a toujours du vent ici), les températures ressenties en janvier-février à Amman sont similaires à Paris… Vous voilà prévenus! L’autre désagrément est la pluie, qui peut vous empêcher de faire certaines balades comme les wadis. On vous recommande la plus grande vigilance en cas de risque de pluie pour toutes balades en wadi.

Et l’été alors? L’été est chaud et sec, aucun risque d’orage de début juin (oui oui, il peut survenir des pluies jusque fin mai) jusque mi à fin octobre. Les températures à Amman ou Pétra restent acceptables (rappelez vous: on est en altitude) et dépassent rarement le 40 degrés. Comme l’air est plus sec, c’est beaucoup plus respirable qu’en France à température équivalente). Par contre le 40 est régulièrement dépassé dans le désert de l’est ou le sud du pays (Wadirum, wadi Araba, Aqaba). Hormis à Aqaba, le faible taux d’humidité rend ces températures très supportables. Les nuits restent agréables en altitude , avec souvent des amplitudes diurne/nocturnes de 10 à 15 degrés.


Comment me déplacer en Jordanie?

Le moyen le plus simple nous semble être la voiture de location. Vous êtes libres de votre itinéraire et de vos horaires. Une berline standard vous reviendra a une trentaine de jod par jour, et le prix du litre de SP90 est à environ 1 euro. Les agences internationales de location sont présentes sur Amman. Il existe également des agences locales comme Monte-carlo / thrifty / dollar, ou Baptism car. Les voitures sont généralement en bon état, ce sont souvent des petites berlines en boite automatique. Il faut juste éviter les arnaques classiques (y compris à la pompe!). Ces dernières sont toutefois peu nombreuses et on a fait un lexique à lire içi , sur les arnaques à éviter en Jordanie! Vous pouvez aussi louer une voiture avec chauffeur si vous ne souhaitez pas conduire.

Il existe aussi des lignes de bus adaptées aux touristes avec la compagnie JETT, qui permettent de connecter Amman avec Petra, Wadi Rum, Aqaba, Irbid, King Hussein bridge… Après avoir longtemps été une honte nationale (au moins), leur site internet semble enfin fonctionner, et leur interface est même plutôt pas mal: faites votre calcul vous-même dessus !…le bus en Jordanie, c’est bien, c’est pas cher, mais vous passerez à côté de belles découvertes en paysage et vous n’aurez pas le choix de votre itinéraire ni de votre timing…Réfléchissez-y à deux fois!

Enfin, il y a l’option taxi…qui ne peut être rentable que si vous êtes au moins à 4. Par exemple, un Petra- Wadi Rum revient à environ 50 JOD ( il existe un trust de taxis, car il n’y a qu’une liaison quotidienne JETT Petra- Wadi Rum…): ça représente presque 2 jours de location de voiture!


Amman vaut-il le coup?

Dans un certain nombre de guides touristiques, Amman n’est pas franchement indispensable. De nombreux voyageurs préfèrent donc s’installer à Madaba et omettent Amman de leur périple. Amman mérite sa journée de visite à notre sens. Vous pourrez y voir l’amphithéâtre romain avec ses deux musées plutôt bien faits, et son petit Odéon (qui a une belle acoustique). Vous pourrez monter sur la colline de la citadelle Jabal al Qal’a , qui permet d’avoir un très beau panorama sur la ville.

Notre moment préféré est en fin de journée, lorsque le soleil vient de se coucher et que tous les muezzins appellent à la prière à quelques secondes d’intervalles. Pas loin de l’amphithéâtre, les souks aux légumes méritent un petit passage et vous trouverez de nombreuses boutiques pour faire quelques achats souvenirs.


Comment s’habiller? et quid des chaussures?

C’est une question que l’on reçoit très régulièrement, et pas que par des femmes. D’abord, ne pas oublier que la Jordanie est fortement soumise aux saisons (voir plus haut): si vous oubliez de prendre veste polaire, manteau voire bonnet en hiver, vous le regretterez assez vite. Cela étant, vous aurez ainsi l’occasion d’acheter sur place un magnifique manteau bédouin traditionnel. Ensuite, de grâce, intégrer le fait culturel et religieux. La Jordanie reste un pays musulman sunnite à 92% (un peu moins de 8 % de Chrétiens).

Notre conseil pour les femmes: habillez-vous vraiment comme vous voulez dans les lieux privés, fermés et occidentalisés ( hôtels d’Aqaba ou de la Mer morte, pubs, bars et restos branchés à Amman…), mais privilégiez une tenue sobre dans les lieux touristiques ou en ville. « Sobre »= pas d’épaules dénudées ni de genoux/cuisses apparentes…De jour, il ne vous arrivera rien de grave si vous êtes habillées « léger » , mais vous percevrez vite des regards appuyés, voire, chargés de reproche. Or, quel intérêt à se sentir mal à l’aise en vacances?

Côté chaussures, on privilégie pour notre part, les chaussures de trail qui sont confortables, aérées et légères. Elles vous permettront de crapahuter vos 15-20 km à Petra, mais aussi de faire un wadi (comme Mujib ou Numeira). Oubliez le goretex et les chaussures de rando pour les wadis ou le désert, vos pieds seront de toute façon mouillés, et/ou pleins de sable. Pour le soir, une paire de tongs ou de chaussures légères feront l’affaire ( sauf en hiver, ou alors en mode grosses chaussettes).


Comment faire pour le visa? Et si je veux aller en Israël et Territoires palestiniens?

Déjà, le premier réflexe est de prendre le Jordan Pass, sauf si vous êtes dans un cas particulier (par exemple, si vous restez moins de 3 jours, si vous arrivez depuis Aqaba, ou si vous êtes binational avec un pays arabe…). Pour 70, 75 ou 80 JOD, le Jordan Pass est un sésame qui vous permet d’obtenir la gratuité du visa et des accès à 40 sites touristiques jordaniens. Si vous prévoyez d’aller à Petra, le Jordan Pass vous permettra déjà d’économiser une trentaine d’euros. Or, seuls les extraterrestres prévoient de visiter la Jordanie sans aller faire un tour à Petra. Là encore, on vous conseille d’aller voir notre article dédié au Jordan Pass et sur les façons de passer la frontière 🙂


Le Wadi Mujib: quand et comment y accéder?

A la mer Morte, le wadi Mujib est une merveille pour qui envisage des vacances un peu sportives : son « Siq trail » (18 JOD pour les résidents, 21 pour les touristes) vous permettra de passer 2 à 3 heures de rigolade à nager, sauter dans l’eau, grimper des échelles…

Est ce « physique » ? Chacun ayant sa définition de physique, notre réponse sera celle d’un normand ;). Selon la période et le niveau d’eau, le siq trail sera plus ou moins facile. Il est à, notre sens, accessible à toute personne en condition physique normale. Ne prenez sur vous que vous-même et… vous même… (à moins d’avoir un téléphone ou appareil photo étanche), car vous serez trempés, mouillés, bons à essorer. Si toutefois vous souhaitez amener autre chose, des sac étanches sont disponibles à la location au niveau de la vente des billets. Pour vous rendre compte en video, c’est ici:

A savoir sur le Wadi Mujib:

  • il ferme chaque année avant les premières grosses pluies (entre octobre et novembre). Il réouvre quand les autorités considèrent que la situation redevient sûre, entre début avril et début mai);
  • il est interdit aux moins de 18 ans, fussent-ils BAFA, champions olympiques de natation, nageurs sauveteurs, etc… C’est bête mais c’est comme ça;
  • vous pourrez vous changer et laisser vos affaires dans des vestiaires;
  • il y a une exposition sur la géologie de la mer Morte qui justifie d’y consacrer une demi-heure: on sort toujours un peu moins bête de ces endroits là.

Dois-je acheter une carte SIM pour avoir internet? Y a-t-il des applis indispensables?

Tout dépend de ce dont vous avez besoin. Si c’est pour téléphoner, il n’y a pas trop le choix: rendez-vous dans une boutique Orange ou Zain (les 2 plus gros opérateurs ici) et acheter une carte SIM puis des recharges. Il vous faudra une pièce d’identité (photocopie de passeport), et une cinquantaine de JOD (ouverture du numéro+forfait data pour 30j). Si, par contre, c’est juste pour donner des nouvelles, avoir facebook ou whatsapp, vous aurez du wifi quasiment dans tous les hôtels. Même les camps du Wadirum s’y mettent… Vous pourrez même utiliser votre téléphone pour l’aide à la conduite si vous installez les applis utiles en Jordanie. Ça tombe bien, on en a fait un article:


Par quelle route passer? Quelles sont les distances/temps?

Comptez en moyenne de 70-90 km/heure sur la Desert Highway (qui relie Amman à Aqaba par le désert) et idem pour la Dead sea Highway (même trajet mais par la… Mer Morte et le Wadi Araba, bien plus agréable selon nous). Sur les autres routes, ça sera plutôt du 40 à 60km/h en moyenne (notamment la King Highway qui passe par les montagnes (entre les 2 routes énumérées précédemment). On vous déconseille vivement la Desert Highway qui ne présente pas de paysages majestueux comme les 2 autres routes et surtout qui est actuellement en gros-gros chantier. Elle est donc assez dangereuse, fatigante et théoriquement limitée à 60 km/h sur tous les tronçons en travaux (et ils sont très, très nombreux…). « Théoriquement », car personne ne respecte les limitations ici, mais attention, les radars commencent à fleurir un peu partout! On vous recommande donc la King Highway qui est très belle mais sinueuse (et permet de passer par Kerak et Shobak avant Pétra, mais comptez 6h au moins) ou la Dead sea highway et de bifurquer soit vers Kerak, soit vers At Tafila pour récupérer la King highway pour rejoindre Shobak et Pétra. Ces 2 routes sont également très belles et offrent des points de vues sur la mer morte.

Parce qu’un beau dessin vaut mieux qu’un long discours, on vous fera bientôt une petite carte sur les plus belles routes de Jordanie ! 🙂

Comment se passe la conduite içi? et de nuit?

Vous trouverez plus de détail sur la conduite jordanienne ici, mais certains sont parfois tentés de rallier Pétra ou Jérash tard le soir, dès leur arrivée au Queen Alia International Airport… On vous le déconseille fortement. Il faut une certaine habitude de la conduite jordanienne pour s’aventurer à conduire de nuit. Les routes peuvent être très sinueuses sans marquage au sol, ni panneau de virage et les jordaniens ont la fâcheuse habitude de conduire avec les pleins phares (quand ils ont des phares…). Sur Amman, ça reste sportif, mais ceux qui connaissent Beyrouth, Le Caire voire Marseille n’en seront pas traumatisés pour autant.


A-t-on des bons plans?

Les seuls bons plans que nous vous proposons sont issus de nos propres balades et d’expériences recueillies. Comme nous ne sommes pas voyagistes, nous ne pouvons vous faire bénéficier d’aucune réduction. On a nos adresses de logements préférés mais qui ne satisferont pas forcément tout le monde, chacun ayant son standing de confort. Or nous sommes plutôt roots.

En vrac, on peut citer (je rappelle que cela reste nos adresses habituelles et donc il y a certainement plein d’autres bonnes adresses):

  • A Pétra : Le Rocky Mountain dans les hauts de Wadi Musa ou le Seven Wonders Bedouin Camp à proximité de Little Pétra (voiture perso conseillée). Les deux sont tenus par le même couple Jordano-néo-zélandais et leur gérant (Mahomed et Hashem) sont très agréables et pro.
  • Dans le wadirum : Le wadirum Bedouin camp. Mohammed est très pro et cherche toujours à améliorer son camp. Il pourra bien sûr vous proposer toutes les balades habituelles. Il a un site internet et si vous souhaitez communiquer en français, sa belle soeur Lilia est française et gère les réservations de Mohammed et aussi du camp qu’elle tient avec son mari : un camp avec tente avec terrasse et salle d’eau privative : le wadirum camp (qui a aussi son site internet). Pour les contacter (en français) : info@wadirumbedouincamp.com et contact@wadirumcamp.com ;
  • Près de Dana et de Showbak : le al-Nawatef camp de notre ami Ali , une super découverte à très petit prix, avec une vue à couper le souffle. Prévoyez du chaud l’hiver car le camp peut toutefois se révéler très froid car la belle vue l’expose au vent et il n’y a pas de chauffage.
  • A Aqaba : on préfère les petits hôtels de plongeurs qui sont sur Talabay comme le Darna ou le Bedouin Garden Village et qui vous permettent directement d’accéder aux sites de snorkeling ou de faire des sorties plongées.

Pour ceux qui aimerait un guide officiel francophone qui vous organise votre voyage, Ateff est un jordanien qui parle parfaitement français et qui est guide depuis plus de 10 ans. Il fonctionne avec de nombreuses agences de voyage françaises mais vient de monter son propre site internet : www.trekjordan.com. Il peut vous organiser tout votre séjour et notamment la rando Dana-Pétra sur plusieurs jours. Il est partisan du tourisme durable et associe au maximum les communautés locales dans ses circuits.


Ça vous a plu? Vous avez d’autres questions ou recommandations? Laissez nous un petit message içi, ou faites le savoir sur les forums de voyage ou sur notre page facebook!

Advertisements
Publicités

Un commentaire? Une question? C'est par ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous aussi sur Facebook!

 

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :