Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, découverte, conseils...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde...Travel, discovery, advice...

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

Camel Races : ça galope dans le Wadi Rum

Une à deux fois par an (automne, c’est sûr, printemps à vérifier!), ont lieu, au village de Disah (au Nord Est du village de Rum), les « camel Races ». Les jeunes dromadaires (3 ans) courent autour d’un « cameldrome » de 4 km de distance. Les quadripèdes ne sont plus montés par des « jockeys » mais par des petits robots. D’après certains échos, il semblerait que les robots envoient des décharges électriques pour « motiver » les bêtes. Nous n’avons pas pu vérifier cela pour l’instant.

Cette année, environ 6-7 courses ont eu lieu le vendredi 3 novembre. Les 4-5 premières courses ont débuté très tôt (vers 5h30-6h, on n’était pas encore opérationnel 😉 ) pour se terminer vers 7h30. un deuxième round de 2 courses a eu lieu vers 13h, une fois un richissime cheikh émirien (qui sponsorise l’évènement) arrivé sur place. Les vainqueurs des courses (ou plutôt leurs propriétaires) gagnent un sabre doré et 3000 JD.

La compétition est rude (notamment pour les villages du Wadi Rum) car certaines équipes viennent d’Egypte ou d’Arabie. Il est un peu question d’argent, beaucoup question d’honneur…Ce jour, avant la fatidique finale présidée par le cheikh, toutes les précédentes courses avaient été gagnées par des étrangers…Il était donc primordial pour le village voisin de laver l’affront, ce qui a été fait sur la dernière course, gagnée par un dromadaire de Rum…Ouf!

Une fois les bêtes lancées, les bédouins se ruent dans les pick-ups  « moteurs tournants » pour suivre les camélidés tout au long de la course. Si vous n’avez pas peur de rouler à 50-60 km/h sur une piste à 3 m des autres voitures : Foncez! Ambiance garantie.

Sinon, vous décidez d’attendre l’arrivée pas loin de la tribune.

20171103_132205

Et comme déjà dit, le gagnant de la dernière course cette année, était un dromadaire du Wadi Rum, autant vous dire qu’ils étaient très fiers (et lestés de 3000 JOD  et d’un sabre en or:-) ).

Chacun repart ensuite vers son campement…

20171103_134312

Follow us in social medias
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :