Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, découverte, conseils...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde...Travel, discovery, advice...

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

Wadi Araba : un autre désert du sud

Malgré son nom de Wadi, le Wadi Araba n’a rien à voir avec les petite rivières que l’on fait souvent le week-end. C’est un désert qui est plus dans la catégorie du Wadi Rum. Peu connu, et peu fréquenté par les visiteurs, il recèle de très jolis paysages et surtout des dunes (et il n’y en pas beaucoup en Jordanie 😉 ).

On s’est aidé des indications du livre « Hiking in Jordan » (édition Grant et Maassen) pour trouver une piste sympa à découvrir.

On vous laisse vous faire une idée des paysages :

dunes enfants

paysage

dunes 2

paysage3

Voilà donc les indications pour accéder à cette partie du Wadi Araba :

localisation googlemaps

Depuis Aqaba (itinéraire que l’on suivi et qui est donc validé) : compter 1h environ

Depuis la dead sea Highway (65) remonter vers Amman jusqu’à l’intersection de la ville de Rahma et compter 9.6 km depuis l’intersection. Le début de la piste est sur la droite au niveau d’un panneau rouge, avant que la highway ne fasse un grand virage à gauche.

Depuis Amman (itinéraire non fait dans ce sens! à vérifier donc) :

Il faut descendre pendant 206 km depuis Amman, passer le « Beir Mathkour rest house and gas station » (à votre droite) et compter 56 km environ à partir de cette station essence. La piste sera alors que votre gauche après le grand virage à droite (guetter le panneau ci dessous)

DCIM100GOPROGOPR0334.JPGDCIM100GOPROGOPR0333.JPG

Une fois sur la piste, il n’y a qu’à rouler… et s’arrêter dès que vous en avez envie.

Les dunes sont plutôt dans le premier 1/4h, ensuite on passe dans le fond de vallée et on peut remonter pour s’aventurer vers le massif montagneux. On n’est pas allé très loin (30 min environ) car on n’avait pas beaucoup de temps, mais on y retournera pour continuer la piste!

Ce que l’on a aimé :

  • monter (enfin surtout descendre !) les dunes avec son sable très fin,
  • les paysages,
  • les couleurs des roches,
  • la rencontre avec un troupeau de dromadaires,
  • la sensation d’être « seuls au monde ».

Ce que l’on a moins aimé :

  • devoir faire demi-tour par manque de temps…

Bonne balade…

Follow us in social medias
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :