Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, découverte, conseils...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde...Travel, discovery, advice...

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

A Dana, tu ne bouderas pas, une deuxième chance, tu lui donneras!

(Click here for an english version of this post)

amaya (1 sur 1)

Ce n’est que notre deuxième article dans la rubrique « mauvais plans ». On espère ne pas en avoir trop quand même !

Dans la vallée, oh , oh, de Danaa, la li la la…

Dana : sa réserve réputée pour sa biodiversité, son village réputé pour son authenticité et son écolodge, réputé pour avoir été en 2013 un des 10 plus beaux au monde d’après le National Geographic.

Nous sommes maintenant en avril et la saison touristique bat son plein (bon, on ne se marche pas dessus non plus…cela reste la Jordanie qui attire encore difficilement les touristes). Nous avions donc prévu de passer 3 jours/2 nuits avec pour base le village de Dana (l’écolodge de Feynan étant hors de prix à cette saison).

Le choix des logements sur Dana est très limité (3 hôtels et 2 écolodges + un camp dans le vallon d’à côté). Nous choisissons en fonction de la dispo et des critiques internet…Sur une excellente critique tripadvisor, (4.5 / 5,), notre choix se porte donc sur le Dana Tower Hôtel, où nous réservons 2 nuits, pour 57 JOD par nuit. Le Tower est le deuxième meilleur hotel de Dana. Bon, ok, sur 2 hôtels classés.

Grosse déception : une chambre rikiki, annoncée (et payée…) 5 lits mais en fait , nous avons beau compter, et recompter, nous n’en avons vu que 4. Les draps sont simplement posés pliés sur le matelas, les oreillers sont  complètement défoncés, une propreté de salle de bain discutable (lavabo visiblement nettoyé un peu vite..) … Bref, pas du tout convaincus, mais comme on est plutôt du genre rustique, on va pas non plus chipoter, malgré un début de refrain « on s’est un peu fait arnaquer… »qui trotte dans la tête.

Déçus par la chambre? Qu’a cela ne tienne ! allons faire un tour dans l’hôtel pour profiter des terrasses!

Raté…L’accueil sera à la mesure de l’état de la chambre : pas un seul sourire du gérant (Nabil) en 24h (rien à redire en revanche sur le reste du personnel). Une offre « familiale » pour le dîner : on ne nous fait payer que 4 personnes au lieu de 5… C’est vrai que, du haut de ses 2 ans et de son appétit de souris, numerotres vaut bien un discount! C’est la première fois depuis 7 mois et plusieurs dizaines d’hôtels ou de camps, en Jordanie, que l’on nous fait payer plein pot les garçons (5 et 8 ans pour rappel). Le thé payant, qu’il faut demander (là encore une première…). Un petit déjeuner très moyen: pas de confiture ou de miel (en fait, seuls étaient disponibles du pain, des keufs, du labneh et de la vache qui rit discount , en fait), des légumes pas frais…

Pendant le repas, un mutique cerbère posté à coté du frigo, qui fait et défait le cadenas de la porte pour vendre au compte goutte eau et boissons aux clients ayant été assez courageux pour oser faire le déplacement jusque lui..(j’ai arrête de compter le cycle cadenas ouvert/fermé après une quarantaine d’ouvertures).

Bref, on décide d’abréger : 1 nuit suffira…

Je vous passe les détails sur la re-négociation du prix avec le gérant. On finit par arracher à grand peine la gratuité des 3 thés et un demi tarif au repas pour nos demi-portions…Que de suées pour grappiller une poignée de dinars, mais c’est surtout l’occasion de lui faire comprendre qu’une remise en question s’impose…Et pour nous, de comprendre que la faiblesse de l’offre hôtelière à Dana autorise aux gérants toutes les largesses..ou au contraire toutes les mesquineries… Bon ou mauvais, l’hôtel sera quand même rempli à la fin de la journée ! Cela à un nom : la loi de l’offre et de la demande.

Déçus par l’hôtel? Qu’a cela ne tienne ! promenons-nous dans le village pour admirer le coucher le soleil avec la douce voix du muezzin !

Dana est magnifique sur les photos. Petit village perché, des murets de pierre clairs, des cyprès ondulant au vent, des ruelles étroites…On se croirait presque dans un village provençal ou en Sicile, mais pas de doute, on est bien au cœur du monde bédouin.

Le village certes mignon au premier abord, se révèle en fait pollué de déchets en tout genre dès que l’on sort de la rue principale…les ruines ne sont pas encore toutes réhabilitées, et les pièces oubliées servent très clairement de décharge sauvage. Là encore, l’éducation à la gestion des déchets fait défaut (on le sait bien après 8 mois passés ici),  mais cela est vraiment dommageable pour une réserve et même une biosphère.. Avec 5 volontaires, une journée suffirait à nettoyer le village qui n’est pas bien grand: faut-il que ce soit les touristes qui en prennent l’initiative? …

Ah, la douce voix du muezzin au coucher de soleil…Ca peut être vraiment un moment magique. Mais pas à Dana, pas aujourd’hui, pas avec nous dans le coin, car ce week end, on a décidément traîné notre mauvaise étoile jusqu’au minaret de la petite mosquée du village…

Vous vous rappelez de votre enfance, quand vous aviez toujours un petit camarade qui chantait comme un casserole? Et bien, le petit camarade est devenu grand, et a décidé de faire muezzin du village 🙂 Un mélange d’Herbert Léonard et de Céline Dion en homme, avec en plus l’impression de ne vraiment pas avoir envie de faire venir les gens dans sa mosquée…

Bad trip, on vous dit !

Bon…Le village, très joli de loin, l’est moins de près? Qu’a cela ne tienne ! Allons randonner !

La randonnée Dana-Feynan est très bien cotée sur les guides que l’on possède (voir ici notre critique sur -presque-tous les guides existant sur la Jordanie). Certes, la balade est jolie. Mais jolie, juste. Pas exceptionnelle non plus… on retrouve le même genre de massif rocheux qu’à Pétra, mais sans ses surprises architecturales. Quelques oiseaux et les lauriers fleurs en …fleurs permettront d’égayer la randonnée, longue de 15 kilomètres, avec 1100 mètres de dénivelée négative (c’est donc plutôt facile, numerobis a pu tenir la distance sans trop de problème).

rando (1 sur 1)

Heureusement pour nous, toujours heureux de faire des belles rencontres, nous croiserons la route d’Ibrahim et de son fils Faycal qui descendent vers Feynan : le père sur l’âne, et le fils Faycal aux commandes du pick-up (et croyez nous, on se demande encore comment il a fait pour monter sa voiture au milieu de…nul part !). Il prendra les garçons sur son âne pour un bon kilomètre, et nous offrira de partager le thé avec lui. Cela sera notre seule bonne surprise du jour!

ibrahim (1 sur 1)

La balade était « sympa, mais sans plus »? Qu’a cela ne tienne ! allons profiter du magnifique ecolodge de Feynan !

Le point d’arrivée était attendu avec impatience. Un peu limite en réserve d’eau, par 30°, une fin sableuse un peu longuette….Allons nous rafraichir à l’exceptionnel ecolodge de Feynan (celui a 250 JOD la nuit…gloups ! ). A ce prix, on s’attend à trouver profusion de boissons, à faire palir d’envie Tom Cruise dans le film Cocktail!

Et bien non…Car on n’y sert… que du jus d’hibiscus, très bon au demeurant. Il a toutefois fallu expliquer le « moushkila » aux garçons, s’ayant vu promettre 2 cocas frais chacun pour réussir à couvrir les 5h30 de rando. Bref, l’écolodge c’est beau, c’est bio, c’est surement bon (on n’y a pas mangé), mais cela manque quand même de choix…Et ce n’est pas comme si le coca était une denrée rare dans les pays arabes…Ah, euh, et au fait, le  jus d’hibiscus, c’est 3 JOD le verre. re-gloups.

L’ecolodge est un peu limite? Qu’a cela ne tienne ! Juste un petit tour de bus histoire de remonter les 15 kilomètres !

Le retour se fera en minibus (à gérer absolument avant pour la modique somme de …55JD pour nous 5, négociée auparavant avec notre nouvel ami le gérant du Tower hotel). Ayant rencontré par hasard des amis sur l’itinéraire, on les a convaincu de nous suivre jusqu’en bas de la rando, espérant négocier leur retour sans difficulté dans notre minibus. Mais non. Car le trust des chauffeurs existe. Tu ne paies pas à l’avance, tu gagnes le droit de remonter…à pied. Dont acte, pour nos 2 amis qui , au bilan, se sont fait une journée de…30 kms. Welcome to Dana ! 🙂

La rando fait 15 kilomètres…On espère donc remonter raisonnablement en 45 minutes, le temps de faire un petit détour par la route. Mais, il n’y a pas de route dans la vallée de Dana. Raté, il faut compter en fait 2h15 pour remonter sur Dana par un gros détour par little Petra, Shobak, …. Très belle route d’ailleurs si vous avez le temps…

Bref, Dana, c’est bien, mais pas top…Vous avez bien compris qu’on ira voir ailleurs que l’hotel précité…Toutefois, chacun a droit à une erreur, et comme on ne veut pas rester sur cette mauvaise impression, on retentera Dana  en mode alternatif. Le camp bédouin dans le wadi d’à côté semble sympathique et les randos entre Shobak et Feynan sont d’après les derniers infos, incroyables… Affaire à suivre donc…

____________________________________________________________________________________________________________________________________

vous voulez voir d’autre plans galère en Jordanie? Découvrez avec nous comment gérer un accident de voiture à Amman ! 🙂

godzilla (1 sur 1)On peut même croiser Gorillaz!

 

 

couché soelil (1 sur 1)

Brume en fin de journée sur la Vallée de Dana

Follow us in social medias
Advertisements
Publicités

7 Replies to “A Dana, tu ne bouderas pas, une deuxième chance, tu lui donneras!”

    • Bonjour Gérard,
      Non le Dana hôtel est celui juste au dessus…on n’a pas d’avis dessus. On a l’impression que comme l’offre hotel est asseZ pauvre sur Dana, mais qu’il y a du potentiel et que le tourisme est en train de reprendre, les cartes sont en train d’être rebattues. Il faut donc suivre de près tripadvisor et autre booking.com, etc, pour voir les avis récents. Et sur Dana, en général, on a eu un « bad trip », mais on se laisse une deuxième chance dans les mois qui viennent! Continuez à nous suivre, on refera un post à ce sujet. bonne préparation de voyage !

  • Moi j’ai bien aimé Dana ! C’est sûr qu’il y a beaucoup de travail de rénovation encore à faire mais ça a son charme. Pas de souvenir du muezzin. En 212 il ne devait pas encore être en fonctions !
    Nous avons logé au Dana Hôtel, c’était très correct et l’accueil agréable.J’ai le souvenir d’une soirée sympa autour de la cheminée avec des employés de l’hôtel.La ballade Dana-Feynan (que nous avons faite en fait dans l’autre sens !) nous a bien plu, mais évidemment nous l’avons faite avant Petra. C’est sûr que les roches sont moins impressionnantes qu’aux alentours de Pétra mais néanmoins une belle ballade.
    L’Eco Lodge de Feynan nous a laissé un bon souvenir, mais c’est vrai que c’était compris dans le voyage donc aucune idée des prix: Et puis nous n’avons pas cherché à obtenir du coca !!! La nourriture était très bonne et la lodge agréable, très joliment aménagée avec goût. Sauf quand il s’est mis à pleuvoir en début de nuit et que nous nous sommes aperçu que la pente de la terrasse était dans le mauvais sens ! La pluie rentrait dans la chambre !!! Bon avec l’aide du personnel serviable,nous avons pu repousser l’eau vers l’extérieur et faire barrage avec des serviettes.Nous avons pu dormir quand même à peu près au sec … Mais bon, les autres membres du groupe n’ont pas eu ce problèmes. Nous devions aussi avoir un mauvais karma ce jour là ….

    • entre temps, on s’est réconcilié avec Dana…:-) en découvrant notamment le merveilleux Wadi Ghuweir ! Ca traine un peu, mais l’article sur cette balade ne va pas tarder…

Un commentaire? Une question? C'est par ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :