Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, découverte, conseils...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde...Travel, discovery, advice...

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

LE MOT DU MOIS : LES HACHEMITES

Comme les plus perspicaces d’entre vous l’ont remarqué, nous sommes installés au sein du Royaume HACHEMITE de Jordanie. Hachémite, hachémite…Ça veut dire quoi, au juste?

Commençons par couper court aux rêves enfumés  de certains: hachémite. En français, cela s’écrit bien avec un « ch », pas un « sh », et , non, mesdames et messieurs, Hachémite ne s’écrit pas « Ash et Meat », et encore moins « Hash&Meet ».

Hachémite, donc…qu’est ce donc, à part le nom officiel d’un Royaume, dont le Roi actuel Abdallah 2, dans la lignée de ses ascendants et prédécesseurs, est présenté comme étant le 41ème  descendant du Prophète Mohammed? Or, en histoire de l’Islam,  Mahomet, mort en 632,  est lui-même l’arrière petit-fils d’un certain…Hachem...Ce qui fait de l’actuel Roi de Jordanie le 43ème descendant dudit Hachem, qui aura donc donné son nom à la dynastie régnant actuellement en Jordanie.

La dynastie Hachémite, d’abord une histoire de famille…

Hachem, de son nom complet, Hachem ibn abd Manaf, était donc le fils d’abd Manaf, lui-même l’arrière-arrière grand-père de Mahomet…

Facile jusqu’ici? OK, voici un truc simple pour comprendre les noms de personnes arabes : il est assez facile de suivre les lignées en regardant la façon dont le nom est construit, selon  2 principes de base: (1) il n’y a pas de nom de « famille », juste des prénoms (on verra  dans un autre post la manière dont les noms complets sont construits, car il y a en fait beaucoup plus de subtilités…), et (2) il suffit de regarder si le nom comporte un ibn/bin/ben (« fils de ») , ou plutôt un abou (« père de »)…

Mais alors, pourquoi l’actuelle dynastie régnante de Jordanie ne s’appelle pas « Mahométide », dont le nom est autrement plus prestigieux puisqu’il s’agit du prophète ayant directement reçu les mots d’Allah, ou alors « Manafide », du nom du père d’Hachem, puisque les dynasties sont sensées remonter au nom du plus ancien ascendant connu? (et encore, je vous épargne le nom du père d’abd Manaf…bon OK, devant l’insistance générale, je le dis quand même: il s’appelait Qusay…et son père s’appelait Fihr… mais passons, car tout cela nous amène plus de 2 siècles avant la naissance de l’Islam).

Il existe plusieurs réponses à ce mystère qui, sans nul doute, vous donne de pénibles insomnies :

  • C’est Hashem qui a crée le clan auquel il a donné son nom…clan que l’on appelle maintenant  « Banu Hachem », en arabe,  « Hachémite » en français. Si c’était son père qui avait crée son clan, on parlerait aujourd’hui de « Royaume Manafide de Jordanie… ». Alors, pourquoi Hachem et pas un autre? il s’avère qu’Hachem se révéla être un excellent chef, efficace, charismatique. En arabe, la connotation du nom « Hachem » est celle de « rompre » (le pain, selon les sources islamiques), et en cette fin de VIème siècle,  Hachem s’était forgé la réputation de développer l’économie locale et d’assurer la subsistance de ses pairs. Il est donc logique qu’il ait su rassembler un clan autour de lui au sein de la tribu des Qoraich (on y reviendra…), alors formée de 12 clans distincts. Mais la lignée de Hachem – de Mahomet – a pu être tracée bien, bien plus loin, jusqu’en 122 avant JC.  il s’agit d’Adnan, l’ancêtre mythique de tous les arabes dits du Nord (c’est à dire du Hedjaz, le Nord-Ouest de l’actuelle Arabie Saoudite). Ca vous passionne? jetez plutôt un œil ici:
  • Difficile de se revendiquer de Mahomet lui-même en tant que point de départ de la lignée, puisque si Mahomet a eu 7 enfants, la seule qui a eu une descendance fut sa fille Fatima..(d’où, au passage, le terme de « fatimide », utilisé pour désigner un des trois califats arabes). Or, dans le système tribal et clanique arabe, le système de transmission du pouvoir se faisait de façon patrilinéaire (désolé mesdames). Ne vous offusquez pas : ce même système était (est) d’ailleurs également en vigueur dans les sociétés royales européennes, et même dans Games of Thrones (n’en déplaise à Deynerys).

    attendez…Vous être en train de me dire que je ne deviendrais jamais calife?!

L’étoffe des héros? the right stuff?

Alors, où en est-on depuis le VIème siècle?

Sans faire de jeu de mot malheureux, pouvoir revendiquer une ascendance jusqu’à Hachem constitue au sein de la communauté arabe musulmane une sorte de Saint Graal (OK, c’est un jeu de mot malheureux), et il n’existe pas , encore aujourd’hui, de légitimité supérieure à celle-ci. les fameux Omeyyades n’en sont pas très loin (une génération inférieure à Hashem), mais eux ne sont pas issus du sang du Prophète…

Au fait, attendez un peu…(Ceux qui ont mal au crâne, profitez de la pause pour aller prendre un Doliprane, l’article n’est pas encore tout à fait terminé). Imaginez que 43 générations et 1500 ans après Hachem, beaucoup de monde se bousculent au portillon pour se réclamer d’une ascendance aussi prestigieuse que celle d’être issu de la tribu du Prophète. Aparté  : c’est ce qu’a tenté de faire par exemple l’ineffable et affreux Abou Bakr al-Baghdadi, plus connu comme étant le calife autoproclamé de l’Etat Islamique. (Et ouais les gars, normalement, pour être calife, il faut idéalement , et entre autre, être issu de la tribu des Qoraich- je vous avais annoncé plus haut qu’on en reparlerait).

C’est ainsi, pour y voir plus clair, et indépendamment de la mention « Hachémite », que les juristes ont très vite cherché à identifier celles et ceux pouvant , en plus, se prévaloir d’être de la lignée directe du Prophète Mahomet. En gros, on va chercher à séparer d’un côté cousins, petits-cousins, petits-petits cousins (etc, hein) de Mahomet, …de ceux  sa descendance propre (sa fille Fatima, ses deux uniques petits enfants Hassan et Hussein,…), qu »on regroupera sous le terme de « CHERIFIEN« . Chérifien, ça vous parle? Le Maroc, la dynastie chérifienne, Mohammed VI, toussa toussa? Ah, et au fait, chérif, en racine arabe, cela signifie Noble , respectable. une vraie Dynastie, je vous dis!

Et voila, nous y sommes : vous aurez maintenant compris que les souverains de Jordanie et du Maroc sont des lointains cousins…et que ce sont aujourd’hui les seuls dirigeants arabes actuels (car, pour ne pas perdre mes derniers lecteurs,  je vous épargne le cas de la dynastie chérifienne libyenne des  El-sanoussi,  renversée en 1969 par un certain Mouammar Kadhafi), ayant une totale légitimité sur le plan religieux. Dans l’absolu, ils sont par ailleurs dans les clous pour devenir des califes, si tant est que le sémillant al-Baghdadi ait réussi à remettre cette notion au goût du jour.

Mais aujourd’hui, c’est quoi au juste? 

Et pour terminer sur la période contemporaine, puisqu’on est sur le sujet des califes…Passons vite sur toute la période médiévale, en faisant un saut temporel du XIème siècle jusqu’au premier quart du XXème siècle. Pendant toute cette période, ce sont les représentants successifs de la dynastie Hachémite qui officièrent au titre de « gardiens des lieux des Lieux Saints de l’Islam« , connus aussi sous le titre de « grands chérifs de la Mecque » (tiens tiens, « Chérif », à nouveau! ). Les califes et sultans, eux, furent hachémites et chérifiens , ou pas, au gré de l’Histoire…

Et là, les choses s’accélèrent, en grande partie graçe à à cause des Britanniques…

En 1915, la correspondance Hussein-Mac Mahon suscite chez les Hachémites l’espoir de création d’une entité panarabique une fois que l’empire ottoman aura été mis à bas…

En mai 1916, l’accord Sykes-Picot (si, si, parfois, les français et les britanniques savent se mettre d’accord …) constitue le premier signal qu’en fait, les gars, ça va pas être possible, votre histoire de Royaume Hachémite arabe. Mais comme l’accord est secret dans un premier temps, autant les laisser espérer – et les laisser faire le boulot face aux turcs, hein?!

Et donc, en parallèle de cette petite tambouille franco-britannique,  le succès indéniable  de la fameuse  Révolte Arabe par le souverain Hachémite Hussein entre  juin 1916 et 1918 (ah, Lawrence d’Arabie…) permettra aux Hachémites de caresser l’espoir de pouvoir enfin, en plus de leur emprise spirituelle sur la Mecque et Médine, régner sur un vrai Royaume, ou plutôt sur un Émirat, puisque c’est bien de cela dont il s’agit.

En d’autres termes, de pouvoir enfin lier l’intemporel (chef des croyants  ) au temporel  (gouverner un état..). Mais malheureusement, les Hachémites constatèrent bientôt qu’ils caressaient surtout…du vent. Car en octobre 1924, ils se sont fait militairement chasser de la Mecque par leurs rivaux du Hedjaz, les Ibn Saoud. On notera au passage que lesdits Ibn Saoud furent également soutenus par les Britanniques, généralement pas les derniers à avoir plusieurs casseroles au feu (et encore, on n’a pas évoqué dans ce post la déclaration Balfour).

Repoussés du Sud, bloqués à l’ouest (on commence déjà à parler alors de foyer national juif…), empêchés au Nord (et oui,  la France a réussi à gérer un mandat de la SDN sur la Syrie et le Liban), c’est finalement en Transjordanie – puis en Jordanie, à partir de 1946- , que les Hachémites finirent par trouver un Royaume taillé sur mesure pour eux.

C’est ainsi qu’aujourd’hui encore, l’actuel dirigeant du Royaume Hachémite de Jordanie, sa majesté le Roi Abdallah 2, peut se targuer d’être le 43ème descendant de l’illustre Hachem. Et, à en voir l’arbre généalogique ci-dessous (c’est le dernier , promis), la relève masculine est cette fois visiblement bien assurée..Mais ceci est un autre sujet.

les Hachémites aujourd’hui

Merci pour votre bienveillante attention (ceci est un test pour voir si vous avez tout lu jusqu’içi…). N’hésitez pas à commenter et à liker 🙂 . Allez, bonne nuit à toutes et tous.

Enfin fini? pfff…lourd, le gars, lourd !

Quelques sources pour celles et ceux qui veulent aller plus loin :

https://www.lesclesdumoyenorient.com/Hussein-et-la-famille-Hachemite.html

https://www.lesclesdumoyenorient.com/Correspondance-Hussein-MacMahon.html

+wikipedia (c’est bien suffisant pour plein de choses, hein !:-)

Follow us in social medias
Advertisements
Publicités

One Reply to “LE MOT DU MOIS : LES HACHEMITES”

Comments are closed for this post.
%d blogueurs aiment cette page :