Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, découverte, conseils...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde...Travel, discovery, advice...

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

QUATRE CHOSES QUE L’ON AIME (OU PAS) SUR LA JORDANIE

Marhaba! Après plus de 6 mois de présence en Jordanie, nous sommes loin d’être des vétérans…Mais nous avons passé assez de temps ici, pour décrire comment nous nous sentons au Moyen-Orient, mettant à profit nos 5 paires d’yeux pour scruter tous les endroits et tous les gens qui traversent notre vie d’expat ici.

4 CHOSES QUE L’ON AIME EN JORDANIE

  • Nature et paysages. Ce n’est pas très original, mais c’est en tout cas très vrai ! Nous passons à peu près tous nos week ends à sillonner la Jordanie, en suivant des conseils avisés d’amis, ou au contraire en suivant notre propre chemin en dehors des sentiers battus. Ce que nous avons le plus aimé jusqu’à présent? Il y a bien sûr l’incontournable « top 3 » (Wadi Rum, Petra, Dead sea) , mais il existe tellement d’autres possibilités de découverte afin d’éviter le tourisme de masse (si tant est qu’en Jordanie, il y ait un tourisme de masse! ). Juste pour citer deux exemples : comment visiter Petra par un chemin (presque) secret, ou encore comment chercher – et trouver – des dents de requin fossiles dans le wadi dahek , à la frontière saoudienne! :-). Aussi, nous sommes très étonnés sur le peu de connaissance qu’ont nos amis jordaniens sur leur propre pays. Deux conclusions à tirer de ce constat: (1) la Jordanie est absolument merveilleuse, et (2) ses endroits les plus sympas gagneraient à être mieux connus afin d’y développer le tourisme, y compris local !
  • L’immersion culturelle et historique au Moyen Orient. C’en est juste vertigineux. Imaginez un peu: dans quelle autre région du globe peut on trouver les origines de 3 Religions majeures ET l’existence d’innombrables civilisations? Voyez plutôt : les grecs,les romains, les nabatéens, les ammanites, les byzantins, les acadiens,les sumériens…les omeyaddes… les abbassides…l’empire ottoman… N’en jetez plus ! De plus, nous aimons découvrir et (tenter de) comprendre toutes les subtilités d’un société tribale, dans laquelle les questions religieuses et coutumières sont de la plus haute importance .C’est pourquoi, nous passons beaucoup de temps à nous renseigner sur tous les sujets culturels présentant un intérêt. Et il y en BEAUCOUP ici….tiens, au fait, pourquoi diable le royaume est Hachémite? Et au fait, quelle est la difference entre un keffiyeh et un shemagh?
  • La (bonne) manière dont la famille est considérée en Jordanie. Cela est très différent de ce que à quoi nous étions habitués lorsque nous n’étions pas expats…Exemple pour les amis parisiens, bordelais, marseillais, lyonnais…: laisseriez-vous vos jeunes enfants jouer dehors dans la rue, à la nuit tombée? hmmm….plutôt non? Et bien , ici, la question ne se pose tout simplement pas. L’insécurité et les comportements inappropriés envers les enfants relèvent ici de la science-fiction. Quand vous allez dans un centre commercial, vous pouvez être sûr que le dernier étage sera entièrement consacré à la nourriture en famille et aux jeux pour enfants.  Dans la culture arabe, la famille est le noyau de la tribu, la particule élémentaire de la société. Il y a quelques mois, notre numerobis (5 ans) était invité en ville par une copine à sa fête d’anniversaire. Quand nous nous y sommes présentés, c’était tout simplement Disneyland  : des jeux gonflables de 4 m de haut, 70 enfants invités (oui, soixante-dix…), des stands de barbapapa dans le jardin, des spectacles de clowns…Les enfants rois? Un peu, certes. Et globalement, c’est très agréable de se promener avec des enfants: les gens viennent vous voir  et discuter avec vous de vos enfants,  au lieu de se plaindre du bruit fait par la progéniture ! 🙂
  • Les langues. Quand on va en Jordanie, on s’attend à s’entendre parler en arabe. Parfait. C’est généralement le cas. Vous pouvez apprendre tous les dialectes ici, il y a des dizaines d’écoles. Par exemple, l’institut français en Jordnie (IFJ a Webdeh) propose 6 sessions par an, avec 6 niveaux différents à chaque fois: profitez-en ! ( cela coûte environ 200 euros pour 40 heures par groupe). Aussi, rappelez-vous que les jordaniens sont généralement très heureux de vous entendre parler arabe. Je recommande aussi MSA, ou encore un super MOOC appelé Nassra Arabic Method (dialecte syro-libanais, assez proche de l’amiyeh).  Mais pas que l’arabe ! Amman est en effet aussi une grande ville cosmopolite ! Tout le monde peut parler anglais, allemand, russe…pourquoi pas français aussi…Mais Amman est aussi un village, et vous croiserez souvent les mêmes visages ! 🙂 Il est donc beaucoup plus facile ici de sympathiser avec des ressortissants étrangers qu’à Paris, par exemple.

4 CHOSES QUE L’ON AIME (BEAUCOUP) MOINS EN JORDANIE…

  • La pollution. La pollution, l’oubli du recyclage et  la méconnaissance totale de ce qu’est le développement durable sont en général un cauchemar permanent en Jordanie, et pas seulement à Amman. Nous marchons beaucoup, et trouvons partout une grande quantité de déchets laissés dans la nature. Imagine-t-on que dans une capitale, il soit juste impossible de recycler le verre? et bien…oui…A Amman ! :-). La situation hydrique est juste catastrophique en Jordanie, et cela s’aggrave? (Et si vous ne me croyez pas, aller visiter la RSCN Azraq wetland reserve et vous verrez bien 😉 . Pas grave ! « On » continue à laisser les gardiens nettoyer à grande eau les voitures tous les matins, histoire qu’elles apparaissent neuves et brillantes aux yeux des voisins…  Et il n’y a malheureusement aucune raison d’être optimiste. Après chaque week-end, le sentier de footing que je parcours est plein de sacs plastiques, de bouteilles vides,  laissées par les familles venues faire un barbecue. Un effort énorme doit être fait en matière d’éducation, mais aussi en terme de sanctions effectives en cas de flagrant délit pollution avérée. Sans cela, les initiatives de nettoyages et de recyclage, pour nobles qu’elles soient, trouveront vite leurs limites. A ce sujet, un grand respect à ecohikers ou ziadat4recycling, parmi d’autres, pour leurs efforts. N’hésitez pas à compléter si vous en voyez d’autres !
  • La fausse image sur la Jordanie. Presque tous nos amis vivant en Jordanie adorent vraiment ce pays. TOUTE la famille et TOUS les amis passant nous voir dans ce bout de Levant, en repartent enchantés, amoureux de ce pays si attachant.  Mais, nous sommes toujours épatés de la fausse perception qu’ont les occidentaux de la Jordanie, et du Levant en général. En voici un petit florilège (C’est du vécu ! 🙂 ) :
    • « hmmm, n’est-ce pas un pays un peu dangereux? Pas trop risqué de venir vous voir en Jordanie? » (là, on se dit in petto:  » euh, merci de t’inquiéter pour nous, on arrive très bien à survivre avec 3 jeunes enfants içi à Amman, tout va bien, merci pour nous »);
    • « Je ne parle pas  super bien anglais, et je ne connais pas l’arabe, comment vais-je pouvoir me débrouiller en Jordanie? »  (« Hey, mec, comme tout le monde, tu vas te dem…. en souriant, ça marche toujours ! »);
    • « Vous n’avez pas trop peur du conflit syrien et des retombées terroristes en Jordanie?  » (ici, un petit rappel s’impose : la France a connu 20 (vingt!) attaques terroristes et presque 300 morts depuis 2014, alors que la Jordanie a eu 4 « vrais » incidents terroristes pendant la même période, avec moins d’une trentaine de morts  – dont les terroristes !… Mais malgré tout, les gens ont encore peur de découvrir le reste de Daesh au fin fond du wadi rum…)
    • ….(soupir :-))
  • Mauvaise conduite au volant . OK, Amman n’est ni le Caire, ni Beyrouth, et son trafic routier n’est pas aussi dément que dans ces deux villes… . Toutefois, il est recommandé d’être très prudent quand il s’agit de conduire à Amman : passage en force, voiture au milieu des voies, oubli des priorités, téléphone au volant…Et le pire, c’est que, par mimétisme, il est très facile d’agir à l’identique de ce que l’on voit de l’autre coté du pare-brise ! En gros, on finit par conduire comme des bédouins 🙂 . De plus, le danger vient de partout, et pas seulement quand on est assis dans sa voiture : quand on va faire du vélo, quand on va courir, quand les enfants traversent la rue…
  • Et j’arrête ici la liste, car il s’agit de montrer que la Jordanie mérite bien plus de likes que de dislikes ! 🙂 Il n’y aura donc içi que 3 points négatifs !

LES CHOSES A FAIRE ICI?

Il y en a des dizaines…en voici une sélection complètement aléatoire:

  • aller à Disah (le village au Nord du wadi Rum ) pour assister à la course annuelle de dromadaires en Novembre. Très rigolo et bon enfant, mais ne pas s’y tromper: les enjeux sont importants pour les villages locaux, car le vainqueur de chaque course (et il y en avait 13 en 2017) gagne 3000 JOD et une épée en or, le sponsor de la course étant un nabab émirien ayant financé le camelodrome local;
  • (essayer de ) visiter tous les wadis sur la rive Est de la Mer Morte. Même si vous n’aimez pas marcher, faites au moins la visite du wadi Numeira, , notre préféré jusqu’à présent (video dans l’article) ;
  • Un petit creux à Amman? Allez au 2ème cercle, pour déguster un delicieux shawarma pour 1.25 JOD à Reem Cafetaria. Encore faim après ça? OK! allez alors chez Tamryeh Omar, et dégustez des awamehs ou des  zinab fingers !
  • Apprécier au calme le coucher de soleil de la citadelle d’Amman. Pas très original, mais le moment est vraiment magique si vous y êtes au moment de la prière du crépuscule, car vous y entendrez tous les muezzins d’Amman dowtown y donner de la voix…
  • L’institut français de Jordanie – IFJ, propose de nombreux et variés évènement culturels: théatre, film, expos…Le mois dernier, un gros événement appelé la « semaine de la francophonie » était une très bonne occasion de découvrir la culture française…gratuitement ! A vos agendas pour mars 2019 !;
  • Un bon restaurant français à Amman? bien sûr…. « la Maison Verte », à Shmeisani. Un peu plus cher qu’un kebab au coin de la rue, tout de même…;
  • et aussi… »the french baguette » »! Allez faire un tour au « Foron Rex » à Swefieh (ouvert le matin seulement) pour y trouver des pains français..et des croissants !
  • et finalement…des français se sont lancés dans plusieurs initiatives sympas…Sur la page bon appétit in Jordanie, vous pouvez trouver saumon et magret de canard fumés  – fait maison bien sûr. Un délice ! Tandis que 2 françaises vous proposent différents superbes articles de déco sur leur site c’est une idée.

Vous aussi pouvez contribuer à cette page à travers les commentaires. D’autres goûts? d’autres suggestions sur les choses à faire ou à voir àla mode française? N’hésitez pas ! 🙂

Follow us in social medias
Advertisements
Publicités

3 Replies to “QUATRE CHOSES QUE L’ON AIME (OU PAS) SUR LA JORDANIE”

  • Bonjour!

    Un super article qui décrit la situation et le sentiments que beaucoup de gens ont de la Jordanie. Nous sommes une famille Franco-Jordanienne, mon épouse est française et moi jordanien, avec nos 3 filles. Vous avez lu dans nos pensés dans votre article…
    Si vous avez besoin de quelque chose ici, faites moi savoir… Je suis dentiste et professeur à l’université de Jordanie…

    • Bonjour Ahmad !
      merci pour votre commentaire. Comme Amman est une capitale et un village en même temps, on va sûrement se croiser un jour ou l’autre. Santé pour vous et votre famille !:-)

Comments are closed for this post.
%d blogueurs aiment cette page :