Publicités

UNE FAMILLE EN JORDANIE #FamilyinJordan

Voyage, découverte, conseils...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde...Travel, discovery, advice...

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #FamilyinJordan

Randonnée à cheval : 3 jours à dada à Pétra

(also available here in english)

Il serait bien dommage de ne pas profiter des merveilleux petits chevaux arabes en étant sur place! J’ai donc pu tester pour vous (enfin surtout pour moi ;-)) 3 jours de randonnée cheval.

Les activités équestres en extérieur ne sont pas beaucoup mises en avant en Jordanie. Exception faite des pauvres chevaux arabes qui font l’aller/retour entre le visitor center et l’entrée du Siq de Petra, ou qui tirent les charrettes dans le site. Et il est clair qu’il ne s’agit pas d’équitation dans ces cas-là.

Une randonnée équestre bien organisée

Par chance, nous avions croisé la route d’Hashem en octobre 2017, lors d’un week-end dans la zone nord du Wadi Rum (peu touristique). Il randonnait avec quelques occidentales sur plusieurs jours , et elles semblaient ravies de leur expérience. J’avais donc alors pris les coordonnées d’Hashem, en attendant que mes copines cavalières viennent me rejoindre! Chose faite fin avril 2018 : nous voila alors toutes 3 réunies pour attaquer une belle randonnée!

filles à cheval

Le contact a été très simple par téléphone. Hashem a su nous proposer du sur-mesure en fonction de la durée que l’on avait de dispo et du planning prévu : On avait le choix entre Pétra et Wadi Rum et on a donc calé 3 jours sur Pétra, car nous étions dans le wadi Rum pour le full moon desert marathon 2 jours avant.

Point fort de son programme : la possibilité de traverser la voie romaine jusqu’au Trésor à cheval puis de ressortir par le Siq. Seule condition : le faire très tôt le matin pour ne pas créer de tensions avec les autres « commerçants de bestioles à 4 pattes ». En effet, l’utilisation des animaux est très réglementé à Pétra, pour permettre à chacun de tirer son épingle du jeu touristique :

  • chevaux avant le Siq en individuel ou en calèche dans le Siq
  • dromadaires ou ânes à la sortie du Siq jusqu’aux temples romains
  • ânes pour monter au monastère.

Il nous fallait donc dormir dans la zone protégée de Pétra. Mais cela ne s’est pas déroulé comme prévu…

La randonnée, jour par jour:

Afin de pouvoir adapter sa cavalerie à ses clientes, il nous a rencontré la veille au soir à notre hôtel pour nous expliquer le programme et savoir précisément notre niveau.

Le programme jour après jour :

Jour 1 : on se retrouve à l’écurie d’Hashem dans Wadi Musa vers 9h. Un taxi nous attend pour nous amener à côté de Shobak où les chevaux sont prêts à partir. Nous avons pu charger tous nos sacs dans le pick-up qui fait l’intendance.

On commence par 2h tranquille sur les hauteurs entre Shobak et Pétra avec une très belle vue sur le Wadi Araba que l’on longe. Pause déjeuner sous une bâche pour s’abriter du soleil. L’intendance est géré par un cousin éloigné et un oncle d’Hashem qui préparent de très bons plats jordaniens. On fait une grande pause jusque 15h30 environ pour de nouveau 2h à cheval. Les paysages sont beaux, on croise des bédouins qui vivent à l’année en tente avec leur troupeau : chèvres/moutons et dromadaires ponctuent notre randonnée cheval.

biquette falaise

Le soir : bivouac dans un vallon pour s’abriter du vent, qui soufflera bien fort notamment dans la nuit. On a 2 tentes assez spacieuses pour être à notre aise avec matelas en mousse et couverture/couette/sac de couchage : on n’a pas eu froid! Au menu ce soir : soupe de lentilles, poulet au barbecue et légumes : délicieux.

Jour 2 : réveil très matinal…Le vent a tourné et souffle à décorner les bœufs, on ne traîne pas, on sera mieux à cheval. On commence à s’approcher de Pétra que je reconnais à ses rochers ronds. On s’arrête à Little Petra, notre guide reste avec les chevaux et nous pouvons (re)découvrir la petite cité à pieds. La pause déjeuner se fera sous une grande tente bédouine. On repart vers 16h pour rentrer dans la zone protégée de Pétra. Nous devons dormir au pied du mont Aaron (jabal Harun). Le ciel se fait malheureusement de plus en plus menaçant…L’orage finit par nous tomber dessus, juste après avoir franchi le poste de contrôle sur la route permettant aux bédouins d’approvisionner les boutiques depuis Um Sayhoun. Ce village a été crée sur mesure en 1985, pour « sortir » les bédouins vivant jusqu’alors dans le site historique de Pétra.

Hashem n’est pas serein, il nous conseille de dormir en hôtel ce soir car on ne sait pas combien de temps va durer l’orage (et c’est noir de partout) et surtout il craint les crues dangereuses dans la région. On se met donc à l’abri dans une grotte nabatéenne en compagnie des dromadaires et ânes qui commençaient à remonter en fin de journée.

grotte orage

Un 4×4 vient nous chercher, Hashem met les 4 chevaux en caravane et descend vers Pétra pour ramener les chevaux à l’écurie. Cet orage va nous empêcher de dormir près des temples. Et surtout, il ne sera pas possible de traverser le site à cheval au petit matin! Déception, mais la sécurité prime. Le site de Petra a d’ailleurs été évacué, ce jour là, par les Rangers, tous les touristes ont été extraits du site en 4×4. Il a fallu une heure d’attente pour que notre pick up qui était déjà de l’autre côté du wadi puisse traverser à cause de la crue et Hashem est passé dans le siq avec de l’eau jusqu’au genou des chevaux… même les gardes ne voulaient pas qu’il y aille avec les chevaux. Bref, ce n’était pas un temps à mettre un cavalier dehors!

Deux heures (et une saucée )  plus tard , nous pouvons enfin nous changer et mettre des vêtements secs! On trouve refuge dans un camp voisin du Seven Wonders, sur Little Petra. Pas le camp du siècle mais on est en période haute et tout est complet, y compris le Seven Wonders, que nous aimons bien et où nous avons pourtant nos habitudes!

Jour 3 : On retrouve nos montures à l’écurie prêtes pour notre dernier jour. Direction les hauteurs de Pétra, et notamment le site des sacrifices auquel nous accédons par le haut. On laisse les chevaux pour une grimpette de 15 minutes, la vue est époustouflante sur le wadi de Pétra. Dernier déjeuner près d’une oliveraie, puis retour pour 15h30 afin de pouvoir aller dans Pétra à pieds.

Le debrief de la rando:

nous 3 cheval

Les points positifs :

  • Des beaux paysages, cette sensation d’être seules au monde et privilégiées!

camp bedouin

  • La cavalerie d’Hashem : composée de chevaux arabes (la plupart à 80% au moins). Il a une cavalerie adaptée au niveau des cavaliers . Il a su accorder cheval et cavalière et nous avons toutes les trois beaucoup apprécié notre monture : Morgane avec un entier très à l’écoute (mais capable de mettre la « pile », à tout le monde si on avait fait la course ;-). Ségolène avec une gentille jument qui allait à son rythme mais là encore capable de décoiffer au galop. Quant à moi, j’avais un joli gris, plus sanguin, mais extrêmement confortable.

Hashem a sorti deux montures: une jument qui avait peur des dromadaires!!!! Ce qui nous a beaucoup fait rire car eux aussi avaient peur des chevaux et une très jolie jeune jument qui ne travaillait que depuis 2 mois.

  • Notre guide : Nous avons pu apprécier l’attention qu’Hashem portait à ses chevaux : protection du dos par des gros tapis + selle Norton très légère, sangle élastique, protection pour les chevaux qui en avaient besoin. On les dessellait le midi, ils avaient eau/foin, pareil le soir avec ration de granulées en plus et couverture pour la nuit!Et nous avons pu apprécier son ouverture d’esprit sur tous les sujets que nous souhaitions aborder ainsi que des informations historiques notamment sur Pétra.

hashem

  • Les hommes de l’intendance qui, tous les jours (midi comme soir), nous sortait tous nos sacs au cas où nous avions besoin de quelque chose et qui nous ont régalé pendant nos 3 jours.

Les points négatifs :

  • Notre choix nous limitait pour les grands galops (mais notre guide nous avaient prévenu: le Wadi Rum était plus propice aux grandes cavalcades).
  • Et la météo qui nous a joué un mauvais coup en nous empêchant de dormir dans la zone protégée, et donc de traverser Pétra à cheval!

Du coup : pas le choix! il faudra y retourner pour faire le Khazneh (le Treasury) en randonnée cheval et le Wadi Rum !!!!

Informations pratiques :

Quel tarif ?

Il faut compter 120 JD/jour tout compris : cheval/déjeuner/dîner/bivouac sous tente/petit dej sans les entrées à Pétra (pensez au Jordan Pass). C’est un budget mais qui n’est pas très loin du budget en France, et il faut savoir que l’équitation en loisirs coûte très cher ici!

Pour qui?

Attention, cela reste de la randonnée avec plusieurs heures à cheval/jour sur des terrains parfois très caillouteux et avec des chevaux qui peuvent avoir « du sang ». Il faut donc être cavalier confirmé pour partir comme cela sur plusieurs jours avec des temps de galop propre aux arabes.

Quand ?

L’automne et le printemps sont très certainement les meilleures saisons il fait trop froid en hiver et trop chaud en été. Attention toutefois jusqu’en avril/début mai risque d’orages et pareil à partir de novembre.

Quelle durée ?

Hashem propose de s’adapter à votre programme mais il a déjà des randonnées programmées de 6 jours à cheval du lundi au samedi de Pétra au Wadi Rum. Cela correspond à 1.5 jours sur Pétra (avec la traversée du site touristique) puis 2-3 jours de traversée par les montagnes vers le Wadi Rum puis 1.5 à 2 jours sur le Wadi Rum. 160 km en tout avec des durées à cheval qui s’allongent au fur et à mesure. Il travaille avec 3 agences françaises (Randocheval, UCPA…), une allemande, une anglaise et une suédoise. C’est l’option la plus complète et je ne manquerais pas de faire les trois derniers jours vers le Wadi Rum et de vous en faire un compte rendu.

Les coordonnées : 

Si vous avez whatsApp, vous pouvez contacter Hashem au +9627 7979 0718, il peut vous rappeler et voir avec vous le détail (en anglais). Il a son écurie chez lui dans Wadi Musa.

Snapshot_2

N’hésitez pas à me faire signe si vous voulez randonner, je serais ravie de vous accompagner, si mon emploi du temps me le permet!

Et une petite vidéo pour mieux partager avec vous ces moments :

___________________________________________________________________________________________

Vous aimez la Jordanie en mode nature?

Retrouvez içi l’ensemble de nos posts sur le sport, la rando, le trek… 🙂 . 

Et si vous souhaitez vous y retrouver dans tous les guides sur le pays, voir ici notre critique sur les guides randos et cartes de Jordanie.

 

 

 

 

Follow us in social medias
Advertisements
Publicités

One Reply to “Randonnée à cheval : 3 jours à dada à Pétra”

Comments are closed for this post.
%d blogueurs aiment cette page :