La Jordanie est parfaitement adaptée aux activités outdoor : camper, randonner, en mode trekking ou juste pour une nuit en autonomie, est une expérience qu’on vous conseille de vivre. Mais comment faire? Et où installer son bivouac?  

Pour notre part, cela fait des années que nous pratiquons le camping, et de préférence en mode autonome. Allez, on vous confie un petit secret : notre voyage de noces, on l’a fait en mode « trekking de jeune couple », avec 3 semaines d’autonomie en Islande et Groenland. Puis, quand les enfants étaient tout petits, on est revenu à un camping un peu plus traditionnel…Et enfin, en arrivant en Jordanie, on est reparti en bivouac autonome, mais cette fois-ci à 5, et parfois en 4X4 , pour pouvoir aller voir les coins les plus reculés et les plus sauvages de Jordanie !

Et on ne va pas vous mentir, cela reste parmi nos plus beaux souvenirs! Alors, on vous a convaincu? On vous dit tout sur nos meilleurs tuyaux.

QUE FAIRE EN MODE "CAMPING"?

La réponse est très simple  : des centaines de choses ! Comme vous  le verrez dans d’autres sites de tourisme (celui du Jordan Tourism Board comprend pas mal d’infos), on peut considérer que tous les sites naturels sont propices au camping. « Naturels »? Oui, car pour le coup, il ne faut pas chercher à bivouaquer dans les sites historiques, comme on pourrait malheureusement vous le proposer à Petra, par exemple. Il est interdit (amende…) de camper dans les sites historiques de Jordanie

Pour le reste….c’est libre, y compris dans les parcs  nationaux et dans les Réserves Naturelles : Wadi Rum, forêt de Zubia au Nord, Dana et Feynan, Wadi Araba, Rajil…le potentiel est immense, et dans un pays de tradition profondément bédouine, personne ne sera surpris de vous voir bivouaquer .

On vous a fait une petite sélection :

Le Wadi Rum

On a suffisamment écrit que le Wadi Rum était notre endroit favori en Jordanie. Magie des couleurs, splendeur des lumières, ce sentiment indéfinissable d’être en dehors du temps…S’il faut camper quelque part en Jordanie, c’est bien sur le sable du Wadi Rum. 

On vous laisse imaginer la sensation que vous aurez en vous réveillant au petit matin dans le désert, avec le lever de soleil…

Et ce n’est pas si compliqué. La preuve dans cette petite vidéo extraite de notre chaîne YouTube, qu’on a prise en se faisant une rando bivouac avec des amis 🙂 

Si vous cherchez des spots de bivouac sympas, demandez-nous par message, on devrait pouvoir vous envoyer quelques coordonnées GPS…:-)

coucher de soleil au bivouac dans le Wadi Rum

Sur les hauts de la Mer Morte

le wadi himara, partie haute

Tout autour de la Mer Morte, on y trouve les fameux « wadis », ces canyons encaissés, souvent en grès ou en calcaire, creusés par le passage des eaux. Presque tous sont praticables en rando à la journée, certains sont à faire en mode canyoning, et d’autres remontent le pays de Moab sur quelques dizaines de kilomètres. Il en général très dangereux de camper au fond de ces wadis. En cas de flash flood (une crue subite liée aux pluies), vous risquez d’y laisser votre peau.

Mais en revanche, dès qu’on prend de la hauteur, le risque devient nul, et la vue de plus en plus impressionnante. Içi, repos improvisé dans la partie haute du Wadi Himara, pas très loin de Ma’in et Madaba. On ne le voit pas sur l’image, mais le bivouac se situe tooouut en haut de la cascade, qui fait presque 90 mètres de haut ! 

Le Jordan trail

Le Jordan Trail est unique en son genre en Jordanie, et probablement dans le monde entier. Sur 650 km de sentiers  42 villages traversés, et 8 gros tronçons (4 à 6 jours de marche par tronçon :-)), il permet de relier les civilisation gréco-romaine, nabatéenne, ottomane, arabe, en traversant des dizaines de sites incroyables. Ne citons que Petra, Ajloun, al-Salt, Dana, Kerak et Aqaba. Coté nature, au programme : les montagnes arborées du Nord, les vues plongeantes sur la vallée du Jourdain, les grès roses de Petra, les sables rouges du Wadi Rum…

Encore peu connu , le Jordan Trail est injustement sous-côté…C’est pourtant une succession de merveilles, encore largement méconnues. Profitez-en avant que la foule n’arrive. Dans un bel article plein de couleurs, National Geographic mentionnait en 2018  ce trek comme l’un des 21 plus beaux endroits à visiter au Monde. 

La parcours intégral. Source : site officiel du Jordan trail. Cliquer sur la photo pour en savoir plus!

Nous en ferons bientôt un article dédié, tant ce trek est inspirant ! D’içi là, vous pouvez toujours nous envoyer un petit message pour nous poser vos questions sur cette (longue) balade, mais qu’on peut évidemment faire par petits morceaux à la journée !

LA SECURITE

Maintenant que vous avez des idées pour aller bivouaquer, il s’agit de gérer …sa propre sécurité, et celle de vos partenaires ! Beaucoup de sites sont isolés, ou peu accessibles, et il est donc nécessaire d’avoir quelques bases. La sécurité en balade, ça nous tient tellement à coeur qu’on a décidé d’en faire un article. Météo, localisation et navigation, urgence médicale, communications, connaissance de ses partenaires…

Ah, au fait, l’idée de cet article nous est venue après une piqûre de scorpion en pleine nuit…Et on a décidé aussi sec de mettre en place de vraies procédures de bivouac, qu’on a regroupé dans un post dédié. D’où l’image pas forcément engageante de l’article. Allez y faire un tour, ça sent le vécu, comme dirait l’autre ! 🙂 

Randonner à pied ou en voiture : gérer sa sécurité en 7 questions-réponses

Pour randonner en Jordanie sereins et en toute sécurité, il faut savoir se poser les bonnes questions avant de partir…et savoir y répondre, pendant la balade 🙂

L'EQUIPEMENT

Ambiance petit matin dans un cratère de météore !

Une fois que vous savez où bivouaquer, et que vous savez gérer votre sécurité, il est donc très facile de camper et de randonner  en Jordanie. Une nouvelle fois, rappelons que la mentalité y est propice : personne ne s’étonnera de vous voir dormir dehors dans la nature. Bien au contraire.

Reste la question fondamentale de l’équipement. Il est préférable d’anticiper leur achat car le choix est très limité sur Amman. Selon les saisons et les endroits, il peut faire froid, chaud, humide, ou sec…

De notre côté, on préfère éviter les achats sur les grosses plateformes en ligne, et on trouve toujours notre bonheur dans des boutiques spécialisées comme CampZ.  Le site propose de nombreuses marques de renom dont un certain nombre sont plutôt éco-responsables . Et ça, avouons que ça nous plaît pas mal.

Certains équipements sont fondamentaux, et en connait plus d’un qui s’est retrouvé surpris (et glacé) en découvrant que la Jordanie en janvier, cela peut être du -5° et du blizzard sur les hauteurs de Petra, par exemple 🙂 . Les 45° du Wadi Rum en été, cela étonne moins en général, sachant que cette chaleur sèche (et souvent ventée)  se gère beaucoup plus facilement que dans des endroits plus humides.

Tentes, vêtements techniques,  sacs de couchage, matériel de sécurité, sacs, accessoires de trek adaptés au désert ou  à la montagne…Tout cela s’anticipe un minimum. C’est pourquoi nous vous conseillons, de dénicher  ces indispensables du camping AVANT de mettre les pieds en Jordanie. 

"Les 3 soeurs", un autre spot secret de Jordanie..et les 2 frères ! 🙂
Bivouac-bataille en famille

BONUS : QUELQUES SPOTS SECRETS EN JORDANIE

On n’a pas encore fait d’article sur ces spots, mais cela ne va pas tarder…Et puis , on est toujours prêts à répondre aux questions, quand il s’agit de découvrir autrement la Jordanie. Zoom sur 2 belles découvertes, encore très peu fréquentées, et donc parfaitement adaptées au camping ! 🙂 

Un si petit bivouac...

Le Jabal Waqf as-Suwwan : 

Dans la catégorie « autre planète », j’ai demandé le Jabal Waqf as-Suwwan. A deux heures de route du Wadi Dahek, cet endroit est purement lunaire ! Il s’agit ni plus ni moins, que d’aller découvrir un vrai cratère de météore, de plus de 6 km de diamètre. Pierres de silex tourmentées,  immensité de calme, impression d’être ailleurs,…et sans doute le bivouac le plus décalé que l’on ait fait en Jordanie. Pour un camping original, c’est ici qu’il faut aller. Pour connaisseurs de 4X4, ou pour personnes avec guide ! 🙂 

Le chateau de Burqu’ : 

Aux confins de la Rajil, cette fortification se situe  dans l’est de la Jordanie. Pas trés loin de la frontière syrienne (25 km), et à quelques encablures de l’Irak (80 km), ce château  tranquille se dresse au dessus d’un petit lac artificiel, que les Romains avaient construit pour tenter de rendre cette zone plus riante…

Burqu marque la limite extrême de l’Empire Romain en Péninsule Arabique. Les ruines de ce château, toujours en bon état, se visitent librement. Les rives du Lac sont un endroit idéal pour un bivouac, et vous y serez seul au monde, à part peut-être le berger du coin qui viendra vous saluer ! Proposez-lui de partager votre repas, il le refusera sans doute  poliment…Mais c’est la tradition en Jordanie:-) 

Bienvenue dans l'antiquité

Bonus du bonus : le Wadi Rum sous toutes les coutures ! 

Quand on vous dit que tout es possible au Wadi Rum, voici pour le plaisir des yeux une petite sélection de photos prises dans des circonstances…un peu particulières ! 🙂 

La pluie (et l'arc en ciel)
la neige et le froid...(crédits Mohammed Zalabiah)
le soleil
L'orage...
la boue!
La poussière...

familyinjordan

Une famille qui découvre la Jordanie et le Monde. Suivez notre blog sur la Jordanie : nature, voyage, culture et rencontres sont tout ce qu'on aime !

0 commentaire

Un commentaire? Une question? C'est par ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :