Advertisements

UNE FAMILLE EN JORDANIE #Family in Jordan

Blog Voyage & Nature en Jordanie...Blog on Jordan...Parce que la beauté du monde est dans l’œil de celui qui regarde!

UNE FAMILLE EN JORDANIE             #Family in Jordan

Eviter les arnaques en Jordanie : notre lexique des coups fourrés

Oui , la Jordanie est un pays magnifique , accueillant, et constitue une exceptionnelle destination pour un voyage. Les arnaques sont plutôt rares, et l’on s’y sent en sécurité, à condition bien entendu de respecter quelques règles simples, sur lesquelles nous avons déjà écrit. les affaires de droit commun sont plutôt (très) rares. Pourquoi? Parce que la tradition bédouine et le fait tribal contribue grandement à réguler les comportements délictueux.

Mais sur 9 millions de personnes vivant en Jordanie, il y a bien quelques malfaisants.

Alors , quelles sont les arnaques à éviter quand on voyage en Jordanie? Pour rendre la recherche plus facile , on a décidé de classer les thèmes sous forme de lexique alphabétique. Chacun y trouvera son bonheur (pour éviter d’y trouver son malheur):-). 

Nous connaissons un bon panel d'arnaques içi, mais certainement pas toutes..Cet article doit donc vite devenir collaboratif.... Cela sera possible si les lecteurs victimes d'arnaques en Jordanie acceptent de partager leurs mauvais plans:-) ...Alors, à vos claviers,et laissez nous un petit commentaire ou un message pour que votre mauvaise expérience rende positive celle des autres! 🙂

Les voyages forment la jeunesse, et la jeunesse se forme..par les arnaques. Elles font partie intégrante de l’expérience. Buvons donc frais quand ça nous arrive, et sachons en rire après. 

Souvenez-vous qu’ici en Jordanie, il y a des mots magiques..Si les choses s’enveniment, le terme « Shourta » (police), incidemment glissé à votre interlocuteur,  aura un pouvoir magique:  celui de le rendre calme et docile.

Mais surtout…Vous rencontrerez surtout lors de votre voyage des dizaines de personnes prêtes à vous aider en toute circonstance : l’hospitalité bédouine n’est pas une vue de l’esprit!

Police_officers_in_Amman
source : wikipedia

Ce moteur de recherche devrait vous aider à trouver facilement l’information que vous chercher (mot clé).

 

Amendes (sur la route)

Quid? contrôle de vitesse. Sur la route , ou l’autoroute, des policiers équipés de jumelles vous arrêtent à un barrage routier et vous annoncent que vous avez commis un excès de vitesse. Or, vous êtes absolument certain que vous étiez dans les clous.

Où ça? Quand? Partout sur la Desert Highway, voire sur la Dead Sea road. Rare.  

Comment l’éviter? connaitre les limitations : 110km/h en voiture sur la desert highway, 100km/h sur la dead sea road, hors portions particulières. En ce moment, la Desert Highway est parfois limitée à 60 km/h sur les sections en travaux. PERSONNE ne respecte ces limitations sur ces tronçons, il n’y a donc pas de contrôle sur ces parties.

Il n’y a rien à faire pour l’éviter. La contravention peut être payée plus tard. Et le tarif est de 10 JD par tranche de 10 km/h. Soyez absolument certain(e) que la fierté bédouine du policier aura raison de vos arguments. Sauf a très bien se débrouiller en arabe pour négocier, payez les 10 ou 20 JD de l’amende , en maugréant si vous devez payer tout de suite,et assurez vous ainsi de continuer sereinement votre voyage, plutôt que ça tourne au vinaigre.

 

Location de voiture

Quid?

Il y a pléthore d’agences de locations.  Les arnaques constatées sont les mêmes que partout ailleurs dans le monde. voiciles arnaques connues: 

Etat de la voiture : à la restitution, on vous facture une rayure non vue (non existante?) à la prise de location. 

Plein : on vous donne une voiture avec un plein incomplet , en vous disant que vous pouvez la restituer dans la même situation. Evidemment, à la restitution, un autre agent vient , et vous facture le plein non fait. 

Accessoires : pas de roue de secours, ou roue de secours dégonflée. Pas de cric.

Où ça? Quand? : Amman. occasionnel. Aqaba, à confirmer.

Comment l’éviter? Astuces classiques de voyageur. Faire un vrai état des lieux, surtout si le loueur vous en dissuade. prendre des photos sur téléphone, y compris du tableau de bord si le plein n’est pas fait. A la restitution, refuser catégoriquement de payer s’il est évident que la rayure n’est pas due à une manoeuvre ratée. Vérifier le matériel de sécurité, et en particulier la roue de secours en état. Renvoyez la voiture si ça ne va pas. Vous n’êtes pas à 30 minutes près.

 

Petra (arnacoeur)

Quid? des séducteurs. le sujet est délicat…et l’amour ne se commande pas. Mais il existe à Petra des bédouins séducteurs de femme, ressemblant tous à des Jack Sparrow. Visite privée du site hors heures d’ouverture, nuit envoutante à la belle étoile…Certaines ont perdent leur sens. Une fois la liaison amorcée, vous serez encouragée à aider financièrement votre tourtereau resté au pays. 

Où ça? Quand?  à Petra exclusivement. Quelques exemples. 

Comment l’éviter? Il est clair que chacun (e) gère sa vie sentimentale comme il / elle l’entend. D’içi, et de par nos échanges, on observe juste que les énamourées déçues de Petra, ça existe. Juste rester lucide : s’agit il d’une relation sentimentale, ou d’une mise en dépendance à fins d’extorsion?       

 

Petra (chevaux)

Quid? les chevaux à l’entrée du site. On vous fait croire que le tour de cheval pour descendre jusqu’au Siq est inclus dans le prix. Variante: on vous propose un prix déraisonnable (certains touristes ont payé 50 JD l’aller – vu). Variante : celui avec qui vous avez négocié le tarif n’est pas celui que vous payez en bas, rendant la négociation impossible, sauf à remonter…

Où ça? Quand?  à Petra exclusivement. fréquent. 

Comment l’éviter? Les tarifs de calèches sont explicitement écrits sur un panneau à l’entrée: 20 JD pour aller au Trésor depuis le visitor center. Pour la petite balade à cheval jusqu’au Siq, le prix normal est de 3 JD, 5 JD si vous voulez vraiment être généreux. Quand vous vous êtes mis d’accord sur le prix avec le négociateur, s’assurer que votre guide a bien connaissance du prix. Meilleure option : faire venir négociateur et guide tous les 2 à vos cotés en énonçant le prix convenu avec les 2. Dès lors, ça devient pour eux une question d’honneur 🙂 .  

 

Restaurant (pourboire)

Quid? On vous fait croire que le service n’est pas inclus dans la note. Cela arrive invariablement si vous posez la question, ou alors on vous le glisse innocemment quand on vous tend l’addition. En fait, on cherche à vous faire donner… un pourboire ! 🙂 

Où ça? Quand? : grandes villes, peu fréquent.

Comment l’éviter? En Jordanie , le service est  obligatoirement compris sur la note qui vous est présentée : c’est légal. Sur la note, constatez 10 % de « service charge » , plus 7 % de « sales taxes » (idem à l’hotel, du reste). Il est donc normal de payer 17% de plus que ce que vous avez commandé. Tout le reste, c’est du bonus. Cela étant, il n’est pas interdit non plus de laisser un pourboire, hein !  

 

Station service / Essence

Quid? Le faux plein. On vous fait croire qu’on va mettre dans votre réservoir le montant correspondant à ce que vous avez demandé. Dans les faits, la pompe n’est pas à zéro. Variante : le pompiste commence à verser depuis une pompe, puis change de pompe pour finir votre plein, rendant invérifiable le montant de la première pompe…

Où ça? Quand?  Aqaba, wadi Araba.  rare.

Comment l’éviter? Préférer verser une somme ronde (20, 30, 40 JD), plutôt qu’un plein. Placer sa voiture de manière à avoir un visuel sur les cadrans de la pompe, et faire en sorte que le pompiste vous voit regarder… Réagir immédiatement si vous observez un changement de pompe. 

 

Taxis

Quid? Arnaque au prix. Vous montez dans un taxi sans évoquer le prix (Voyageur expérimenté, ne rigole pas, oui, il y a des gens qui font ça). Arrivé à destination, le taxi vous annonce un prix exorbitant, ou en tout cas supérieur à ce que vous êtes prêt à payer. Variante : sur un long trajet, le taxi vous demande de lui avancer l’argent pour le plein. Variante : si vous payez par billet, le taximan prétend ne pas pouvoir vous rendre la monnaie de ce que vous avez payé.

Où ça? Quand? à Amman, et entre les gros sites touristiques (Petra-Aqaba-WR). Occasionnel.

Comment l’éviter? Comme n’importe où dans le monde, il faut TOUJOURS se mettre d’accord sur un prix avant de se lancer avec un local, ou de rentrer dans un taxi. Sauf si ça vous fait plaisir, vous n’avez pas à payer l’essence. En ville, obliger le taxi à mettre le taximètre, et descendre illico s’il ne le fait pas. Pour une course intra-urbaine, le tarif ne doit JAMAIS dépasser 3 JD.

Wadi Rum (voleurs de clientèle)

Quid? Faux guides. Vous réservez et négociez tout avec quelqu’un . Généralement, vous réservez sur tripadvisor ou booking, Le gérant prend contact avec vous, et vous convenez d’un rendez-vous, souvent au visitor center. Le jour dit, arrivés la bas, un autre guide vous contacte, se présentant comme le frère ou le cousin du guide, désigné pour vous récupérer. Il fait mine de les appeler…Et il vous emmène…dans un autre camp, mais ça, vous ne en rendez même pas forcément compte. Cette arnaque n’est pas si grave : au wadi Rum, tous les guides viennent de la même tribu…et se connaissent tous très bien. Aucun d’entre eux ne se risquerait à trop embêter les autres.

Où ça? Quand? Wadi Rum, un seul exemple à notre connaissance. 

Comment l’éviter?  Pas évident…(mais en même temps, cette arnaque est très rare). Idéalement, il faudrait être certain que la personne qui vous récupère fait partie du camp avec lequel vous avez réservé. Demander à parler à la personne avec laquelle vous avez échangé lors de la réservation. Une fois au camp, assurez-vous qu’il correspond bien à l’endroit que vous avez réservé (sur photos, et voir arnaque suivante : faux camp). Si ce n’est pas le cas… »shourta »! (au wadi Rum, elle se situe au visitor center de  Rum).

 

Wadi Rum (faux camps)

Quid? Faux camps. Vous réservez  votre séjour sur un gros site en ligne (trip advisor ou booking). On vous contacte ensuite directement sur téléphone (whattsap), pour convenir d’un arrangement direct , hors tripadvisor. jusque là, ok, ca évite de laisser une commission à un gros site international…Mais si vous sortez de ces gros sites, vous sortez aussi des règles et garanties  qui les régissent…Et le jour dit, vous vous voyez assigner un camp différent de celui que vous avez booké, évidemment plus rustique et moins sympa que ce à quoi vous vous attendiez. Pourquoi? parce que certains camps se rendent parfois mutuellement service, histoire de ne pas perdre de clientèle. Et s’ils peuvent économiser un peu d’argent au passage, tant mieux.

Où ça? Quand? Vu avec Oasis bedouin camp. rare (mais cela nous est arrivé!:-/).

Comment l’éviter? Sans doute en n’annulant pas sa réservation trip advisor. ou alors, en choisissant des camps qui ont « pignon sur rue » pour éviter toute embrouille. En vérifiant immédiatement sur place que le camp correspond à celui que vous avez vu sur photo en réservant…

 

Follow us in social medias
Advertisements

2 Replies to “Eviter les arnaques en Jordanie : notre lexique des coups fourrés”

  • Globalement, les Jordaniens sont très bienveillants avec les touristes. Les 2 petits désagréments que nous avons eu sont:
    – nous avions réservé une voiture manuelle car nous n’avions jamais roulé en boîte automatique. Une fois à l’agence, il nous ont dit que c’était impossible et que nous n’avions pas le choix…

    – dans un hôtel que nous avions réservé en direct, sur Jerash, on nous a demandé une somme supérieur à ce qui était prévu: on ne sait jamais, sur un malentendu… en ressortant les papiers de réservation, il n’a pas insisté.

    Des toutes petites choses comparé à tous ceux qui nous ont aidé ou guidé sans rien demander en retour.

Un commentaire? Une question? C'est par ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous aussi sur Facebook!

 

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :